Gaeolaelaps gillespiei

Gaeolaelaps gillespiei acadien prédateur des trhips, cochenilles





Description


Gaeolaelaps gillespiei est un acarien terricole présent à l’état naturel au Canada. Il fut découvert, il y a 30 ans, par Dave Gillespie d’Agriculture Canada. Aujourd’hui, il est encore bien méconnu mais il démontre une efficacité exceptionnelle pour les mouches au sol. Il consomme plus de 50% de sciarides que Stratiolaelaps scimitus (Hypoaspis miles). Il est également capable de contrôler les thrips au sol. Il peut réduire jusqu’à 30% la population de thrips au cours de la saison. Il peut consommer d’autres organismes du sol, comme certaines espèces de collemboles ou de cochenilles.

Gaeolaelaps est un acarien terricole de surface comparativement à Stratiolaelaps scimitus qui travaille plus en profondeur. L’adulte est de couleur brun clair et mesure moins de 1 millimètre de long, très similaire à Stratiolaelaps scimitus. Il se déplace rapidement à la surface du sol et à la base des plants


Disponibilité


Pour le marché commercial seulement.

Cultures ciblées



  • Cultures maraîchères (concombres, tomates, piments, laitues, etc.)
  • Cultures ornementales
  • Cannabis
  • Champignons
  • Pépinière
  • Semis

Ravageurs ciblés



  • Sciarides ou mouche du terreau
  • Mouche de rivage
  • Thrips

Cycle de vie


  • Le cycle vital complet dure environ 18 jours à 20°C (68°F).
  • Les oeufs éclosent après 2 à 3 jours.

Formats



Tube

  • AB009 - Gaeolaelaps gillespiei - 25 000 individus à plusieurs stades de développement

Application



Gaeolaelaps gillespiei se saupoudre sur différents types de substrat comme le terreau, la fibre de coconut, la laine de roche, etc. En serre, il est connu pour bien s'établir dans les cultures plantées directement au sol ou dans les cultures en pots.

Gaeolaelaps gillespiei s'établit facilement et permet de maintenir une pression permanente sur les ravageurs jusqu'au froid de l'hiver. Une à deux introduction sont généralement suffisantes par cyle.

Taux d'introduction
Introduction Quantité Surface Fréquence Durée
Préventif 100 par m2 Répéter au besoin après 2 à 3 semaines au besoin
Curatif 200 par m2 Répéter au besoin après 2 à 3 semaines au besoin

Fiche(s) d'utilisation



Fiche signalitique
Gaeolaelaps gillespiei

Ravageur ciblé


Production ciblée




Récentes nouvelles


Saviez-vous


tétranyques

La brumitisation affecte les tétranyques et permet de maintenir les populations basses.