Stratiolaelaps scimitus

Stratiolaelaps scimitus acarien prédateur des pucerons





Description


L’acarien terricole Stratiolaelaps scimitus (Hypoaspis miles) est une espèce indigène qui est utilisée pour contrôler les populations de sciarides, thrips, cochenilles des racines et pucerons des racines dans les cultures en serres, hydroponiques et la culture de champignons. Depuis quelques années, cet acarien prédateur est également conseillé comme alternative biologique pour le traitement des poux rouges (Dermanyssus gallinae) dans les élevages d'oiseaux et des mites parasites (Ophionyssus acertinus) chez les reptiles et les amphibiens.

L’adulte Stratiolaelaps scimitus est de couleur brun clair et mesure 0,5 à 1 mm de long. Après l'accouplement, la femelle pond ses oeufs dans le substrat de culture. Les juvéniles sont également prédateurs et s'alimentent des petits organismes nuisibles qu'ils retrouvent dans le sol.

En prévention, Stratiolaelaps scimitus permet de réduire les populations de thrips (thysanoptères) en consommant les nymphes et les pupes qui vivent au sol. Il peut réduire jusqu’à 30% la population de thrips au cours de la saison.


Disponibilité


Pour le marché résidentiel et commercial.

Cultures ciblées



  • Maraîchères (concombres, tomates, piments, laitues, etc.)
  • Ornementales (bégonia, gerbera, chrysanthème, rose, etc.)
  • Champignons
  • Plantes à massif
  • Plantes en pot (hibiscus, poinsettia, anthurium, etc.)
  • Plantes à bulbe (tulipe, narcisse, amarayllis, etc.)
  • Pépinières
  • Semis
  • Poulaillers et élevage d’oiseaux et de reptiles

Ravageurs ciblés



  • Sciarides (mouche du terreaux)
  • Thrips
  • Acariens ravageurs
  • Cochenilles des racines
  • Ciron des bulbes (Rhizoglyphus spp.)
  • Collemboles
  • Nématodes ravageurs
  • Pou rouge (Dermanyssus gallinae)
  • Mites parasites reptile (Ophionyssus acertinus)

Cycle de vie


  • Le cycle vital complet de Stratiolaelaps scimitus dure environ 18 jours à 20°C (68°F).
  • Le ratio sexuel est équivalent, 1 femelle pour 1 mâle.
  • Les oeufs éclosent après 2 à 3 jours.
  • Chaque Stratiolaelaps scimitus mange 1-5 proies par jour.
  • Lors de manque de nourriture, il devient détritivore et se nourrit d’algues et de débris végétaux.

Formats



Tube

  • AB008 - Stratiolaelaps scimitus - 25 000 individus

Sac

  • AB035 - Stratiolaelaps scimitus - 250 000 adultes

Application



Stratiolaelaps scimitus se saupoudre sur différents types de substrat comme le terreau, la fibre de coconut, la laine de roche, etc. En serre, il est connu pour bien s'établir dans les cultures plantées directement au sol ou dans les cultures en pots.

Stratiolaelaps scimitus s'établit facilement et permet de maintenir une pression permanente sur les ravageurs jusqu'au froid de l'hiver. Une seule introduction est généralement suffisante en début de saison.

Son utilisation est compatible avec d'autres agents terricoles comme Dalotia (Atheta) coriaria , les nématodes pathogènes du genre Steirnenema spp. et Heterorhabditis spp. et avec les bio-insecticides à base de champignon entomopathogène comme le BioCeres WP .

Taux d'introduction
Introduction Quantité Surface Fréquence Durée
Préventif 100 par m2 14-28jours 2 introductions au total
Curatif léger 250 par m2 au besoin au besoin
Curatif fort 500 par m2 au besoin au besoin

Fiche(s) d'utilisation



Fiche signalitique
Stratiolaelaps scimitus

Ravageur ciblé


Production ciblée




Récentes nouvelles


Saviez-vous


Cucumeris

Neoseiulus cucumeris harcèle les thrips du second stade larvaire qui sont trop gros pour être tués par celui-ci. Ce harcèlement peut causer une baisse d’alimentation de 30% et une mortalité allant jusqu’à 78%.

En savoir plus